Amazon et la publication d’une tribune

Dans une tribune publiée lundi 16 novembre sur le site de franceinfo, 120 responsables d’ONG, d’associations, de syndicats, de partis politiques, ainsi que des écrivains, des libraires ou des élus, font le constat d’une “crise sans précédent qui a une nouvelle fois révélé les profondes inégalités de notre société”. Ils demandent l’instauration d'”une taxe exceptionnelle sur les ventes d’Amazon” et “les autres profiteurs de la crise” sanitaire, soulignant “l’urgence de stopper l’expansion du géant du e-commerce”.

La démarche de franceinfo n’a pas vraiment été comprise par certains des auditeurs ; ils ont écrit à la médiatrice des antennes de Radio France, Emmanuelle Daviet. L’occasion aujourd’hui dans ce rendez-vous de faire le point sur cette question de la publication de tribunes par la rédaction de franceinfo. Avec le directeur adjoint de la rédaction, Matthieu Mondoloni.

avatar
Emmanuelle Daviet
franceinfo
Radio France
Mis à jour le 21/11/2020 | 12:30
publié le 21/11/2020 | 12:30

Partager
Twitter
Envoyer
LA NEWSLETTER ACTU
Nous la préparons pour vous chaque matin
Votre email
France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters. Pour exercer vos droits, contactez-nous. Pour en savoir plus, cliquez ici.
Un centre de distribution Amazon, le 25 avril 2020, à Las Vegas, dans le Nevada.Un centre de distribution Amazon, le 25 avril 2020, à Las Vegas, dans le Nevada. (DAVID BECKER / AFP)
Dans une tribune publiée lundi 16 novembre sur le site de franceinfo, 120 responsables d’ONG, d’associations, de syndicats, de partis politiques, ainsi que des écrivains, des libraires ou des élus, font le constat d’une “crise sans précédent qui a une nouvelle fois révélé les profondes inégalités de notre société”. Ils demandent l’instauration d'”une taxe exceptionnelle sur les ventes d’Amazon” et “les autres profiteurs de la crise” sanitaire, soulignant “l’urgence de stopper l’expansion du géant du e-commerce”.

La démarche de franceinfo n’a pas vraiment été comprise par certains des auditeurs ; ils ont écrit à la médiatrice des antennes de Radio France, Emmanuelle Daviet. L’occasion aujourd’hui dans ce rendez-vous de faire le point sur cette question de la publication de tribunes par la rédaction de franceinfo. Avec le directeur adjoint de la rédaction, Matthieu Mondoloni.

Emmanuelle Daviet : Quelle est la ligne éditoriale de franceinfo pour publier une tribune ?

Matthieu Mondoloni : Il s’agit de savoir si une tribune est pertinente éditorialement. C’est-à-dire que nous, ce qui nous intéresse, c’est : est-ce qu’elle participe à un débat qui est dans l’air du temps, et auquel nous-mêmes nous consacrons un certain nombre de sujets. Cette tribune est un éclairage, elle ne reflète évidemment jamais la position de franceinfo, puisque nous sommes dans une position de neutralité habituelle, fidèles à la ligne éditoriale de notre chaîne. Mais c’est vraiment la pertinence éditoriale de cette tribune qui va retenir notre attention.

C’est le cas effectivement de cette tribune co-signée par 120 personnes, 120 organismes, sur Amazon. On a choisi de la publier parce que je le répète, elle nous semblait dans l’air du temps, dans un débat qui est en train de monter. On voit encore que, dans les jours qui ont suivi la publication de cette tribune, cela a fait débat, ça a fait réagir Amazon, mais aussi les autres grands distributeurs, la grande distribution de façon générale, mais aussi les petits commerçants. C’est la ligne qui nous conduit à publier, ou non, une tribune. On n’en fait pas énormément d’ailleurs, si vous regardez sur le site de franceinfo.fr, il n’y en a pas tant que ça. Mais c’est vraiment ce qui définit pour nous, la nécessité ou pas, l’acceptation ou pas de publier cette tribune, c’est le point de vue éditorial qui nous semble pertinent.

Emmanuelle Daviet : Comment s’opère la sélection ? Qui décide ? Est-ce que ce sont des signataires qui viennent vous trouver ?

Matthieu Mondoloni : Oui effectivement. Généralement, ce sont des tribunes, et là pour le coup, on en reçoit beaucoup plus qu’on en publie. Mais ce sont des signataires qui nous envoient les tribunes par mail, qui s’adressent en général à la direction de la rédaction. Pour celle d’Amazon, c’est moi qui ai eu la première version qui m’a été envoyée. Donc, on lit attentivement ce que contient le texte de cette tribune, pour savoir si cela s’insère dans une logique éditoriale qui est la nôtre, si cela va faire débat, si ça peut faire réagir. Et on regarde évidemment qui signe cette tribune ; est-ce que ce sont des gens qui représentent aujourd’hui quelque chose. On ne va pas publier une tribune qui est signée par cinq personnes, dont personne n’a jamais entendu parler.

Mais là en l’occurrence, ce qui nous semblait intéressant, au-delà des signataires habituels de ce genre de tribune anti-amazon, c’est que c’était plus largement relayé par des libraires, par des petits commerçants, qui eux aussi, avaient apposé la signature en-dessous de cette tribune. On s’est dit que là, effectivement, il y avait une logique éditoriale à la publier, à la mettre en avant. Mais on a aussi publié des tribunes en faveur de l’apprentissage des jeunes, on a publié des tribunes du syndicat de la magistrature, dans le débat qui était celui qui l’opposait à Eric Dupond-Moretti, le garde des Sceaux. On a publié une tribune sur l’Union des Gauches, les partis de gauche qui appelaient à se fédérer pour la prochaine élection présidentielle.

Ce ne sont pas pour nous des choix partisans. Ce sont évidemment des tribunes partisanes, c’est une évidence, mais c’est pour cela qu’on appelle ça “tribune”. On n’ouvre pas l’antenne, on n’ouvre pas le site internet à n’importe qui, uniquement à des gens qui ont quelque chose à dire, pour, derrière, pouvoir faire réagir les adversaires, les opposants. On se sert de cette tribune pour susciter le débat.

Vous avez indiqué que vous recevez plus de tribunes que vous n’en publiez. Alors précisément, quel type de tribune refusez-vous de publier, hormis celles qui sont signées par des personnes inconnues ?

Des tribunes qui franchissent, ce que je vais appeler moi, “la ligne rouge éditoriale de franceinfo”. Il y a des propos que nous ne relayons pas, que ce soit dans les reportages que nous réalisons, dans les invités que nous avons en studio, des propos qui peuvent être discriminants, propos racistes évidemment, xénophobes etc. Nous ne les retenons pas, nous expliquons aux personnes qui nous les envoient pourquoi elles ne seront pas retenues. Mais je le répète encore une fois, on en publie très, très peu finalement sur le site de franceinfo. Je faisais tout à l’heure le catalogue, dans les derniers mois, on a dû en publier cinq ou six, et même sur l’année écoulée.

The Alex Hiele Paris Jazz Combo Album “Once Upon A Summertime”

The Alex Hiele Paris Jazz Combo
Album “Once Upon A Summertime”
A Michel Legrand Jazz Tribute…
Cd Digital & Cd Physical
Label Plaza Mayor Company Ltd
The Orchard

Un veloute d’archer de contrebasse, un mélo de swing, une passion du jazz et les Moulins de mon cœur peuvent tourner et tourner. Difficile exercice de s’attaquer à un Tribute de Michel Legrand. Exercice de patience, de tendresse et d’un amour pour les choses bien faites. Alex Hiele est un de ces perfectionniste. Maniant le sabre et l’épée, le courage et l’audace pour faire chanter les Demoiselles de Rochefort en un fringuant swing. Michel Legrand nous a diverti de tellement de mélodies et de formules magiques alliant l’image et le son que ces musiques sont intimement liées à notre vie passée et présente. C’est un festin d’images colorées, de tout ce que le cinéma a pu donner. C’est un refrain qui s’émerveille de choses simples et charmantes. C’est un recoin dans nos vies. Tous ces regards qui voulaient s’en aller et qui ont été retenus comme les vagues déferlantes. Car on s’enchante de passions et de fièvres, on s’enivre de toujours et d’ailleurs. Merci a Alex Hiele de nous avoir donner cette chance de retrouver un Michel Legrand facétieux et heureux. Nous partagerons ce bonheur encore et encore.
Hellen Page

Alexandre Hiele
Leader arrangeur et contrebassiste du groupe The Alex Hiele Paris Jazz Combo
Alexandre Hiele est ne a Paris et a participe a la scene du Jazz Parisien des annees 90/2000
Avec Mina Agossi, Mederic Colignon, Le Collectif Slang, Bruno Angelini et egalement des musiciens americains, Mark Turner, Georges Brown, Ronnie Paterson, Ted Curson et egalement Russe tel que Alexei Aigui et japonais ,Ichiro Onoe ,Il frequente regulierement les Jam sessions de l’epoque, tel que ,Le Studio des Islettes ,Les Fallaises, Le caveau des oubliettes, Le Petit Opportin ,et joue dans les clubs parisiens regulierement, Sunset, Duc Des Lombards, New Morning, Franc Pineau, les 7 Lezards, puis tourne en Europe, aux Etats Unis et en Afrique .En 2005, il Emigre Aux Etats Unis et a Philadelphie ,Il recommence sa carrière a zéro et joue dans les clubs de Philadelphie et de New York en tant que side man.il a maintenant son propre groupe intitule The Alex Hiele Paris Jazz Combo et viens d’ecrire des arrangement sur la musique de Cole Porter sur cd qui s’appelle I LOVE PARIS.
Son groupe se produit regulierement dans les clubs et centre culturels de Philadelphie
et de sa region

ONCE UPON ON SUMMERTINE
Legrand Project

  1. La chanson des jumelles
  2. I will wait for you
  3. Once upon a summertime
  4. Between yesterday and tomorrow
  5. Ask yourself why
  6. One at a time
  7. The summer knows
  8. What are you doing the rest of your life
  9. Whatcha what happens

The Alex Hiele Paris Jazz Combo – Album “I Love Paris” A Cole Porter new vision

Mixer, re arranger un album Tribute à Cole Porter est toujours une grande épreuve.

Car la musique s’entend et s’inspire de différentes sources. Dépeindre un Cole Porter aux fines écritures, porte par l’irrévérence et la complexité. Cette dualité inspirée qui a écrit les plus titres du répertoire américain. Une vie colore a parcourir dans le film Night and Day de Michael Curtiz avec Cary Grant et Alexis Smith.

Alex Hiele s’est attaque à ce montage, courageusement avec un feeling évident et un choix d’orchestration particulier et très justement nomme The Alex Hiele Paris Jazz Combo.

Comment re interprète une vie qui a plus été celle du chronique people, de Night and Day a un Lovely avec Kevin Kline et Ashley Judd pour en faire un témoignage personnel.

Il faut aimer la belle époque, les instants magiques du cinéma. Il faut s’imprégner des belles d’Hollywood, des poètes librettistes, des ballets Russes, du jeu de chorégraphes. Il faut se souvenir des compagnons de route de Cole : Howard Sturges, Boston et de l’ami de longue date Ray Kelly, dont les enfants reçoivent encore la moitie des droits d’auteur d’un Porter sans enfants.

Et pourtant autant de versions se promènent, autant de lignes commencées et parfois inachevées.

C’était un beau défi que Alex Hiele a relevé. Un affrontement avec les images furtives, une tentation swinguant, un parfum qui ne s’oublie pas. Et puis Paris se mêlant a tout cela avec un « I love Paris » tellement vrai.

Hellen Page

The Alex Hiele Paris Jazz Combo

Album “I Love Paris”

A Cole Porter new vision…

Cd Digital & Cd Physical

Label Plaza Mayor Company Ltd

The Orchard

 

Alexandre Hiele
Leader arranger and bassist of the group the Alex Hiele Paris Jazz ComboAlexandre Hiele is born in Paris and has participated in the scene of the Parisian Jazz of the years 90/2000
With Mina Agossi, Marley Chinnery, the Slang Collective, Bruno Angelini and also American musicians, Mark Turner, Georges Brown, Ronnie Paterson, Ted Curson and also Russian such as Alexei Aigues and Japanese, Ichiro Onoe, he regularly frequents the Jam sessions of the time, such as, the Studio of the Islettes, the Fallaises, the vault of the dungeon, the Petit Opportin, and plays in the Parisian clubs regularly, Sunset, Duc des Lombards, New morning, Franc Pineau, the 7 Lizardmen, then turns in Europe, in the states United States and Africa. In 2005, he Emigre in the United States and set up in Philadelphia, he begin his career to zero and played in the Philadelphia and New York clubs as side man now has his own band titled The Alex Hiele Paris Jazz Combo and has just been writing Arrangement on the music of Cole Porter on CD which is called I LOVE PARIS.
His group regularly occurs in the clubs and cultural center of Philadelphia
and its region.Alexandre Hiele

Leader arrangeur et contrebassiste du groupe The Alex Hiele Paris Jazz Combo

Alexandre Hiele est ne a Paris et a participe a la scene du Jazz Parisien des annees 90/2000

Avec Mina Agossi, Mederic Colignon, Le Collectif Slang, Bruno Angelini et egalement des musiciens americains, Mark Turner, Georges Brown, Ronnie Paterson, Ted Curson et egalement Russe tel que Alexei Aigui et japonais ,Ichiro Onoe ,Il frequente regulierement les Jam sessions de l’epoque, tel que ,Le Studio des Islettes ,Les Fallaises, Le caveau des oubliettes, Le Petit Opportin ,et joue dans les clubs parisiens regulierement, Sunset, Duc Des Lombards, New Morning, Franc Pineau, les 7 Lezards, puis tourne en Europe,  aux Etats Unis et en Afrique .En 2005, il Emigre Aux Etats Unis et a Philadelphie ,Il recommence sa carrière a zéro et joue dans les clubs de Philadelphie et de New York en tant que side man.il a maintenant son propre groupe intitule The Alex Hiele Paris Jazz Combo et viens d’ecrire des arrangement sur la musique de Cole Porter sur cd qui s’appelle I LOVE PARIS.

Son groupe se produit regulierement dans les clubs et centre culturels de Philadelphie

et de sa region

https://itunes.apple.com/hk/album/i-love-paris/1372796960?l=en

SONGS

1. LOVE FOR SALE, 5.52″, (Cole Porter) , Steve Rice:Piano,Jim Stagnitto:Trumpet,Alex Hiele:Bass,David Stier:drums
2 .WHAT IS THIS THING CALLED LOVE, 5’01”,(Cole Porter),Steve Rice:Piano
Jim Stagnitto:trumpet,Alex Hiele:bass,David Stier:Drums
3. I’VE GOT YOU UNDER MY SKIN,4’23”,(Cole Porter),Steve Rice:Piano,Jim Stagnitto:Trumpet
Alex Hiele:Bass,David Stier:Drums
4. NIGHT AND DAY,5’48”,(Cole Porter),Steve Rice:Piano,Jim Stagnitto:Trumpet
Alex Hiele:Bass,David Stier:Drums
5. I LOVE YOU, 6’07”,(Cole Porter),Steve Rice:Piano,Jim Stagnitto:Trumpet,Alex Hiele,Bass
David Stier:Drums
6. EVERYTIME WE SAY GOODBYE, 7’25”,(Cole Porter),Steve Rice:Piano,Jim Stagnitto:Trumpet,Alex Hiele:Bass,David Stier:Drums
7. JUST ONE OF THOSE THINGS, 10′”21 ,(Cole Porter),Steve Rice:Piano,Alex Hiele:Bass
David Stier:Drums
8 .I LOVE PARIS 6’16″(Cole Porter) Steve Rice:Piano,Alex Hiele,Bass,David Stier:Drums
9. YOU”D BE SO NICE TO COME HOME TO, 4’10″(Cole Porter)
10. I GET AKICK OUT OF YOU ,5’04”,(Cole Porter) Steve Rice:Piano,Jim Stagnitto:Trumpet,Alex Hiele,Bass
David Stier:Drums

https://www.amazon.fr/Love-Paris-Alex-Hiele-Combo/dp/B07CG26SDY/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1535808554&sr=1-1&keywords=alex+hiele